A partir de quel âge peut-on bénéficier d’une séance

On peut bénéficier d’un accompagnement par le cheval de 7 à 107 ans. Les chevaux, du fait d’être des proies savent parfaitement à qui ils ont à faire. Le travail de l’équicoach sera surtout de permettre la relation avec le  cheval de manière sécurisée, et de faire un feedback qui aide la personne, quel que soit son âge, de repartir avec des solutions à mettre en œuvre dans sa vie.

C’est quoi les tarifs participatifs ?

Les tarifs participatifs en conscience viennent de l’Université du Nous.  On peut résumer la démarche en disant que celui ou celle que j’accompagne avec mes chevaux contribue financièrement en fonction de :

  • Ses revenus ou possibilités financières
  • Ce qu’il a reçu de la séance
    • Le travail d’accompagnement de mes chevaux
    • Mon travail d’accompagnement,
  • Comment il veut encourager une économie plus fraternelle

Pour connaître d’où vient mon inspiration, cliquez ici 

Comment se déroule une séance ?

Vous avez rendez-vous pour une séance:

Vous arrivez avec un souci. Je vous fais parler de votre souci. Pendant ce temps-là, une de mes juments choisit de vous aider. Il y a des humains qui font du cheval, mes chevaux font de l’humain…. Les miennes choisissent celui ou celle qu’elles vont aider ou accompagner.

Puis, après vous avoir invité à m’en dire plus sur ce qui vous préoccupe, je vous mets en présence du cheval qui a choisi de faire de l’humain avec vous, et vous réalisez un exercice.

Enfin, quand l’exercice est terminé, nous débriefons sur ce que le cheval vous a permis d’apprendre de vous, et des solutions qu’il vous a proposé. La démarche, résolument positive vise à transformer ce que vous avez réussi durant l’exercice en action à mettre en place par rapport au problème qui vous tracassait.

Ainsi, vous pouvez repartir avec des solutions à mettre en œuvre pour le problème avec lequel vous êtes venu(e).

En quoi l’équicoaching permet d’accompagner les deuils ?

Il n’est pas de meilleure présence que celle d’un être silencieux et attentif pour soutenir des situations difficiles. C’est ce que le cheval sait le mieux faire : vous offrir une connexion silencieuse, et un apaisement.

Accompagner la fin de vie, vivre un deuil se passe de commentaires, même s’ils sont bienveillants et qu’ils visent à soutenir. Parfois le silence d’un cheval est plus soutenant qu’une parole maladroite.

Est-ce je peux offrir une séance à quelqu’un ?

Oui il est possible d’offrir un séance à une personne que vous souhaitez aider! Toutefois, il est important de vérifier avant que cette personne ait  bien besoin de l’aide que vous pouvez lui suggérer. Souvent les personnes en « souffrance » ne souhaitent pas être dépossédées du peu de pouvoir qu’elles croient avoir sur la situation qu’elles vivent. Aussi, il me parait judicieux d’en parler avec elle avant.

Vous pouvez l’encourager à me téléphoner en lui communiquant  ce lien. 

Après une conversation téléphonique, elles pourront elles-mêmes vous dire ce qu’elles souhaitent faire, ou réserver une 1ère séance ici. 

Est-ce qu’il y a des contre-indications à l’équicoaching ?

L’équicoaching se déroule dans un environnement sécurisé.  il n’y a pas de contre-indication.

Toutefois, l’équicoaching étant différent de l’équithérapie, il ne traite pas les maladies et ne remplace pas un traitement médical.

Il peut être judicieux, si vous prenez un traitement de type : anxiolytique, anti-dépresseurs d’en parler avant d’aller à une séance. Même les femmes enceintes peuvent bénéficier d’une séance.

Est-ce qu’il y a des personnes chez qui ça marche mieux que d’autre ?

L’équicoaching est redoutable d’efficacité. Il vous suffit d’être ouvert à la communication qui s’engage avec l’équidé durant la séance pour que vous puissiez trouver des solutions qui permettent de régler le problème avec lequel vous êtes venu(e). L’efficacité d’une séance peut toutefois varier en fonction de l’ouverture d’esprit que vous avez par rapport à ce qui vous tracasse. Quand on laisse les chevaux nous chuchoter à l’oreille et qu’on les écoute vraiment, tout est possible.

Est-ce que je peux payer en plusieurs fois une séance ou un atelier ?

Mon intention est de permettre à tous d’avoir accès à mes compétences, ainsi qu’à celles de mes juments. Il est bien-sûr possible de régler une séance ou un atelier en plusieurs fois si on en a besoin, il suffit de m’en faire la demande.

 

Est-il possible de vivre l’expérience en couple ou en famille ?

Que ce soit en famille ou en couple, une séance d’équicoaching vous apportera un travail sur les liens qui vous unissent. Une séance avec une famille peut-être l’occasion de passer un excellent moment et de prendre sa place l’un avec l’autre ou les autres en fonction de la situation qui vous préoccupe.

 

Et si j’ai une question à laquelle je n’ai pas de réponse, comment faire ?

Alors c’est facile ! Il vous suffit de prendre rendez-vous pour un entretien téléphonique d’un quart d’heure en cliquant ici

Je me ferai une joie de répondre à toutes vos questions. Il est aussi probable que je vous dise la chose suivante :

On peut parler du goût du chocolat durant des heures, le plus simple c’est de le goûter…

Enfin, vous pouvez me contacter en remplissant ce formulaire :

 

 

Faut-il être cavalier pour bénéficier d’une séance ?

Non, aucune connaissance du cheval n’est nécessaire parce que tout le travail se fait à pied. Il suffit d’avoir des vêtements adaptés à la météo et des chaussures couvertes. Les chevaux ne sont pas montés.

Mais, si vous êtes cavalier-e et que vous voulez rencontrer des chevaux libres dont les codes sont différents de ceux que l’on connaît en équitation, alors, en séance, vous allez pouvoir apprendre à vous adapter à ce que vous ne connaissez pas et entrer dans un nouvel apprentissage qui peut vous servir avec l’équidé que vous montez habituellement.

 

Faut-il que l’enfant soit accompagné de ses parents ?

Lors de la première séance je propose à l’enfant ou à l’adolescent un espace confidentiel où sa parole peut se libérer. C’est l’enfant qui décide de ce qu’il veut partager avec son parent. Le parent est invité à revenir reprendre son enfant/adolescent en fin de séance.

Lors des séances suivantes, en fonction de ce qui s’est passé durant la première séance, il est possible de travailler au mieux être de la relation qui unit le parent et l’enfant. C’est à ce moment-là que les séances se font ensemble. Le débriefing de fin de séance profite alors à tout le monde.

J’accompagne une personne en fin de vie ou en grande difficulté, en quoi l’équicoaching va m’aider ?

Quand on accompagne une personne en fin de vie, ou une personne en grande difficulté on se sent souvent démuni. L’équicoaching pour vous peut vous aider à trouve de nouvelles choses à essayer pour mieux aider et soutenir la personne que vous accompagnez. Prendre soin de soi est essentiel quand on accompagne les autres, c’est pour cela qu’un temps rien que pour vous, peut soutenir. C’est comme un petit moment de répit dans lequel vous allez pouvoir refaire le plein pour mieux être là auprès de l’autre.

 

J’aide quelqu’un qui a des difficultés et je ne sais pas quoi lui dire pour lui conseiller de venir faire une séance ?

Si vous aidez quelqu’un qui a des problèmes et que vous souhaitez lui conseiller une séance, alors vous pouvez tout à fait lui proposer de prendre un RDV téléphonique d’un quart d’heure pour que nous puissions en parler. Il vous suffit de cliquer ICI

L’accompagnement des enfant est-il différent de l’accompagnement d’un adulte ?

Non, les chevaux savent très bien qui ils ont en face d’eux et savent s’adapter à leur public. C’est le vocabulaire du feedback qui s’adapte à la personne qui est accompagnée.

L’équicoaching pour quoi faire ?

La pratique de l’équicoaching vise à aider les individus à mieux se connaître, à développer leur posture personnelle et professionnelle, leur communication, leur confiance en soi et leur créativité.

Vous avez un projet, et vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez une difficulté particulière avec un proche, une collègue ? Vous voudriez cesser un comportement qui finit par vous nuire ?

Alors l’équicoaching est fait pour vous.

 

Les chevaux me font un peu peur..

Face à un cheval on peut se sentir vulnérable ou avoir peur. C’est vrai qu’un cheval, c’est grand et fort. La peur peut être travaillée en coaching, avec un cheval ou bien avec un poney. Princesse est moins impressionnante que Gaia, et peut vous aider à gérer vos émotions, dont la peur ou la vulnérabilité. Se sentir impressionné-e arrive dans la vie, et travailler cette sensation avec les chevaux est un bon moyen de la régler dans d’autres endroits de la vie où elle se manifeste.

 

 

Pourquoi c’est économique ?

Le cheval est un miroir de notre état intérieur. Avec lui, pas de mensonge à soi. Il nous met face à nos difficultés et nos ressources instantanément. Une séance suffit parfois pour décoincer ce qui nous entrave et nous remet en route vers notre vie.

Pourquoi l’équicoaching permet de mieux vivre les changements ?

Les changements, que l’on décide, comme ceux que l’on subit, sont toujours source de stress. Nous avons tendance à penser le temps comme étant linéaire, or, il est circulaire… Quand on veut changer quelque chose à sa vie, on doit apprendre à gérer le stress, et les chevaux nous aident à le faire, parce qu’ils réagissent en fonction de ce qu’ils ressentent.

Quand on est en relation avec un cheval, on doit s’adapter à ses réactions, et gérer en fonction de comment il réagit à nous. Cette circularité est très semblable à celle induite par des changements.

Le travail avec les chevaux vous invite à changer votre perception du temps et à ajuster vos réactions en fonction de ce qui se passe. Le cheval vous permet de trouver l’adaptabilité nécessaire aux changements, tout en restant fidèle à vous-même.

Pourquoi pratiquer des tarifs participatifs dans les ateliers ou séances individuelles ?

Je pratique des tarifs participatifs dans les ateliers ou les séances individuelles pour permettre à chacun, quels que soient ses revenus, de pouvoir bénéficier d’une séance. L’idée est de contribuer à une économie plus fraternelle et plus juste.

J’invite les personnes qui ont plus de moyens à contribuer plus pour que je puisse vivre et prendre soin de mes chevaux, tout en continuant à pouvoir faire des tarifs bon marché à ceux qui peuvent le moins.

Par exemple, une cliente m’a un jour réglé 250€ une séance pour que je puisse avoir 100€ pour moi, 100€ pour les juments et 50€ pour offrir une séance à quelqu’un qui n’a pas de moyens. J’ai beaucoup apprécié son geste envers les chevaux et les personnes ayant peu de moyens. Cela m’a montré que ma démarche était comprise.

 

Pourquoi travailler la relation dans l’équicoaching pour enfant ?

Il n’est pas rare que des parents m’appellent pour voir comment je peux accompagner leur enfant quand ils ont du mal à l’aider dans ses difficultés. Je reçois souvent l’enfant tout seul lors d’une première séance ou de deux. Connaissant la volonté des parents à aider leur enfant, ou leur adolescent, je travaille surtout sur le lien qui les unit. C’est souvent utile pour les parents de trouver des solutions pour mieux aider leur enfant. Il suffit parfois d’une séance ou deux parent/enfant pour que ce qui faisait problème se résolve grâce aux chevaux.

Quelle est la différence entre équicoaching et équithérapie ?

L’équithérapie s’occupe surtout de personnes qui vivent un handicap. Ce handicap peut être psychologique, physique. Par exemple, on peut être bipolaire ou profondément dépressif et se faire accompagner en équithérapie. L’équithérapie peut aider aussi les personnes sourdes ou malvoyantes à monter à cheval et à apprendre à gérer leur handicap différemment.

L’équicoaching s’occupe du « tout venant ».

On peut dire pour simplifier que l’équithérapie est à l’équicoaching ce que la thérapie ou la psychiatrie est à la psychologie.

 

Si je veux juste venir voir les chevaux ?

Vous souhaitez rencontrer les chevaux avant de vérifier qu’une séance vous serait bénéfique. Pas de problème, Discutons-en par téléphone, et je vous dirai comment venir au pré.

Retour en haut